Overseas feat. Ihab Radwan

OVERSEAS est l’histoire d’une rencontre entre le saxophoniste Bruxellois Toine Thys et le joueur de oud égyptien Ihab Radwan. Ils ont partagé la scène à plusieurs reprises à l’occasion de concerts et de cartes blanches en grande formation. Ils choisissent d’explorer à présent une formule à quatre, accompagnés par le percussionniste brésilien Zé luis Nascimento (Titi Robin, Césaria Evora, Oumou Sangaré, Jordi Savall) et la violoncelliste luxembourgoise Annemie Osborne (Tcha Limberger, Magic Malik, Marillion,  Michel Mootz, OakTree)..

 

A la croisée de la musique arabe et des modes hijazz, du jazz et de l’improvisation tonale, de la musique classique et des rythmes de la musique brésilienne, ils jouent un répertoire en pleine évolution, fait de compositions propres, libres et mélodieuses.

 

Ces quatre musiciens se rencontrent et se parlent de leurs univers respectifs. Leurs histoires et leurs intonations sont différentes et c’est de ces différences que nous profitons.

Simplicité et sérieux, joie et exploration, le quartet joue ensemble avec habilité sur les contraires.

C’est un espace musical où l’intégrité de ces artistes est respectée, mais, où le goût de l’aventure et de la découverte reste essentiel.

Leur  langage est pareil à une humeur, noire ou blanche, chaude ou froide, circulant plus vite ou plus lentement que le sang ou la pensée, dans des veines invisibles que ne localise aucun manuel d’anatomie.

 

Avec des concerts et des cartes blanches programmés en 2018 et 2019, ils cherchent un partenaire pour développer leur projet, sous forme de résidence. A ce jour, ils n’ont pas encore de matériel enregistré, toutefois, on peut les écouter en vidéo dans une formule étendue sur la chaine www.youtube.com/toinethys

« OVERSEAS, l’équilibre parfait »

Jacques Prouvost, 2020

IHAB RADWAN (EG): oud

TOINE THYS (B): Saxophone soprane, ténor, clarinette basse

ZE LUIS NASCIMENTO (BR): percussions

ANNEMIE OSBOURNE (LU): Violoncelle
HARMEN FRAANJE (NL): piano (invité)

 

Overseas feat. Ihab Radwan

OVERSEAS is the story of a meeting between the Brussels saxophonist Toine Thys and the Egyptian oud player Ihab Radwan. They shared the stage several times during concerts and cartes blanches on european stages. They are now exploring a four-part format, accompanied by the star percussionist Zé luis Nascimento (Titi Robin, Césaria Evora, Oumou Sangaré, Jordi Savall) and the Luxembourg cellist Annemie Osborne (Tcha Limberger, Magic Malik, Marillion,  Michel Mootz, OakTree).  At the crossroads of Arabic music and hijazz modes, jazz and tonal improvisation, classical music and rhythms of brazilan music, they play an evolving repertoire, made of clear, free and melodious compositions. 

 

These four musicians meet and talk about their respective worlds. Their stories and their intonations are different and it is from these differences that we benefit. Simplicity and seriousness, joy and exploration, the quartet plays together with skill on opposites. It is a musical space where the integrity of these artists is respected, but where the taste of adventure and discovery remains essential.

 

Their language is like a mood, black or white, hot or cold, circulating faster or slower than blood or thought, in invisible veins that are not located in anatomy manual.  With concerts and Cartes Blanches scheduled for 2018 and 2019 (Gaumes Jazz, les Grignoux Liège, ROO Château Mercier) , they are looking for a partner to develop their project as a residency.

 

To date, they have not yet recorded material, however, we can listen to them in video in an extended formula on the channel www.youtube.com/toinethys.

IHAB RADWAN (EG): oud, guitare fretless

TOINE THYS (B): Saxophones, bassclarinet

ZE LUIS NASCIMENTO (BR): percussions

ANNEMIE OSBOURNE (LU): cello

HARMEN FRAANJE (NL): piano (guest)

"Puis, ça vit, ça court et ça virevolte avec « Istanbul Streets Kids » et puis ça rêve à nouveau. Fidèle à son style, Toine Thys présente avec détachement et beaucoup d’humour au second degrés, les thèmes écrits avec beaucoup de sensibilité et de poésie. L’équilibre parfait en somme. Magnifique Moment",

Jacques Provost "Jazzques", Gaume Jazz Festival 2019

Overseas Live in Luxemburg, 2017, by T. Queiroga